Notebooks

Notebooks


Tout a commencé avec Victorio. Il m’a emeneé vendre des dessins dans la rue. Au-delà de la nécessité et du plaisir, un nouvel élément est apparu : la réaction des passants, souvent inattendue et teintée de surprise, est une expérience qui grandit, quand on aime la découverte et la confrontation à l’autre. Avec un peu de patience, un bijou de rencontre nous attend au coin de la rue.

Nous nous sommes retrouvés en Espagne, avec Yves, Ela et lu nous avons continué à vendre nos carnets de note dans la rue. La dimension alimentaire n’empêchait pas la beauté et l’implication artistiques des carnets. En voici un petit aperçu.